8 conseils essentiels pour le marketing vidéo dans l’immobilier

Que vous soyez un acheteur, un vendeur ou un agent immobilier, vous savez combien il est important de maintenir une présence forte, réputée et attrayante pour votre public cible. Dans un secteur aussi compétitif, il est essentiel de commercialiser efficacement votre entreprise et de trouver des moyens de devancer vos concurrents.

Si vous n’avez pas encore pris le train de la vidéo, il est temps de vous ressaisir et de faire le grand saut. La vidéo a gagné en popularité auprès des spécialistes du marketing – et pour cause.

Les annonces immobilières qui utilisent le marketing vidéo reçoivent 403% de demandes en plus que celles sans vidéo ! Pourtant, si vous êtes novice en matière de vidéo, cela peut vous sembler assez intimidant. En tant qu’ancien employé d’une société d’hébergement et de commercialisation de vidéos, je comprends beaucoup trop bien. Mais je suis ici pour vous dire qu’il n’y a pas de quoi avoir peur ! La vidéo n’est pas seulement un support agréable à utiliser, c’est aussi un moyen qui peut faire passer votre entreprise à un niveau supérieur. Voici huit conseils qui vous aideront à vendre plus de maisons grâce à la vidéo.

maison

Conseil n° 1 : réservez un budget approprié

Cette première étape vers le succès du marketing vidéo est de s’assurer que vous avez des vidéos de qualité. On vous a peut-être encouragé à vous lancer dans la vidéo et à ne pas vous soucier autant de la qualité de la production. Si cela peut être vrai dans certains cas (comme l’envoi de messages vocaux vidéo ou d’autres interactions en tête-à-tête), pour le secteur de l’immobilier, il est important que vos vidéos de marketing aient l’air soignées et parfaites. C’est logique, non ? Cette industrie n’est qu’une affaire d’esthétique. Si un bien immobilier n’est pas agréable à l’œil, vous n’aurez pas beaucoup de chance de le retirer du marché.

Si vous n’avez pas un budget énorme, ne vous inquiétez pas ! Il existe des moyens de réaliser des vidéos en interne de manière professionnelle qui ne vous coûteront pas un bras ou une jambe. Nous avons la chance de vivre dans un monde où beaucoup d’entre nous transportent chaque jour des caméras vidéo de haute qualité dans leurs poches. Par exemple, consultez ce guide pour filmer des vidéos d’aspect professionnel sur votre iPhone !

Il est également important de ne pas oublier que vous devez prévoir un budget pour la promotion de vos vidéos sur des plateformes telles que Google, Instagram et Facebook, alors gardez cela à l’esprit lorsque vous distribuez votre argent pour vos vidéos.

Conseil n°2 : Prévoir à l’avance

Le marketing vidéo n’est pas une simple stratégie improvisée à mettre en place rapidement. Il faut du temps pour planifier les types de vidéos que vous voulez créer, la façon dont vous allez filmer et monter vos vidéos, l’endroit où vous allez les placer, etc.

Avant de vous plonger dans la vidéo, prenez le temps d’élaborer une stratégie. Identifiez les vidéos que vous voulez et celles dont vous avez besoin. Trouvez comment prioriser la production de ces vidéos. Élaborer un plan détaillé pour la promotion des vidéos.

Le processus de production vidéo lui-même peut comporter de nombreuses étapes, comme la recherche d’acteurs, le scénario, les accessoires, l’éclairage, le son ou le montage.

Mais ne vous laissez pas abattre ! La planification permettra de réunir toutes ces composantes dans un délai raisonnable. Faites des recherches, rencontrez votre équipe et élaborez un plan pour vous attaquer de front à vos objectifs vidéo. Nous sommes convaincus que vous pouvez le faire !

Conseil n°3 : Rendez vos vidéos humaines !

L’achat (ou la vente) d’une maison est une expérience très personnelle. Non seulement le processus est financièrement important, mais il est aussi émotionnellement impliqué. Et devinez quoi ? Les gens agissent souvent avec leurs émotions. Les gens ont également des relations avec d’autres personnes, et non des propriétés. C’est pourquoi il faut prendre l’habitude de raconter des histoires.

Conseil n°4 : exploiter la puissance de la vidéo à 360

Lorsque vous vendez quelque chose de tangible en ligne, il peut être difficile de représenter la beauté du produit physique sur une surface plane en deux dimensions. Bien sûr, c’est là que la vidéo est précieuse pour les industries de cette nature. L’immobilier ne fait pas exception à la règle, mais comme cette industrie doit saisir des espaces aussi vastes et multifonctionnels, la vidéo standard ne suffit souvent pas.

C’est là qu’intervient la vidéo à 360 degrés ! Cette expérience vidéo permet à votre public de s’immerger et de faire le tour de l’espace sans avoir à enlever ses pantoufles.

Bien que plonger dans cette technologie quelque peu nouvelle puisse sembler intimidant au premier abord, je suis convaincu que vous avez les compétences requises. Consultez ce guide pour savoir comment réaliser une vidéo immobilière à 360 degrés pour commencer.

Conseil n° 5 : vendre un mode de vie en plus de la propriété

Pour les spécialistes du marketing immobilier, il est essentiel de penser au-delà de l’appartement ou de la maison. Il est important de se rappeler que vous vendez l’emplacement tout autant que les caractéristiques de la propriété. Il ne faut pas l’oublier dans vos vidéos.

Conseil n° 6 : instaurer la confiance grâce aux témoignages

La confiance est un élément difficile dans cette industrie. Non seulement la décision d’acheter un bien immobilier est financièrement importante, mais c’est aussi souvent un choix de vie qui affecte votre quotidien. La meilleure façon pour les agents immobiliers d’inspirer confiance à leurs clients potentiels est de laisser quelqu’un d’autre parler. Les propriétaires heureux sont les “autres” dont je parle, car ce sont ceux qui sont déjà passés par le processus.

Il est à espérer qu’au cours de la période d’activité de votre entreprise, des clients satisfaits ont travaillé avec vous. Contactez ces personnes pour savoir si elles seraient prêtes à filmer un témoignage vidéo rapide décrivant leur expérience positive. Obtenir ce type d’approbation de la part d’une personne réelle aidera les nouveaux prospects à voir que votre organisation est une organisation avec laquelle il vaut la peine de travailler.

Conseil n° 7 : placez vos vidéos de manière stratégique

Le remarketing auprès de vos clients actifs dans leur processus d’achat avec une vidéo de témoignage émotionnel pourrait les encourager à aller de l’avant et à signer le contrat sur leur nouvelle maison en toute confiance.

Cependant, si vous menez une campagne pour promouvoir la reconnaissance de votre marque, il n’est peut-être pas judicieux de promouvoir une vidéo qui présente des témoignages. Au lieu de cela, ces pistes bénéficieraient probablement d’une vidéo qui sensibiliserait à votre emplacement et à vos services.

Le placement stratégique de vos vidéos est une partie si importante du processus de marketing vidéo, car tous vos efforts pour créer et monter vos belles vidéos seront vains si vous ne touchez pas les bonnes personnes.

Passez du temps à planifier votre stratégie de promotion pour chaque vidéo afin de vous assurer que vous ciblez le bon public avec le bon contenu au moment idéal.

Conseil n° 8 : limitez vos vidéos à moins de cinq minutes

Pour terminer avec un simple conseil, faites des vidéos courtes et agréables !

Chaque seconde de lecture de votre vidéo sera perdue pour les spectateurs. C’est exactement comme cela que se passe le comportement des spectateurs : la vidéo moyenne ne conserve que 37% des vidéos jusqu’à la dernière seconde. Lorsque les vidéos commencent à se transformer en films, les spectateurs vont perdre leur intérêt et passer à autre chose. Votre histoire sera probablement plus convaincante si vous n’y incluez que les éléments vraiment intéressants.

En fin de compte, si vous êtes capable de maîtriser le marketing vidéo, votre société immobilière va en bénéficier. Alors, qu’attendez-vous ? Allez-y et filmez !

5 résolutions du Nouvel An qui peuvent vous aider à acheter une maison

Nouvelle année, nouvelle maison ? Mettez votre CV financier en forme pour améliorer vos chances d’acheter une maison.

1. Éviter de perdre son emploi

Les antécédents professionnels et les revenus sont deux des principaux facteurs pris en compte par les prêteurs lors de l’évaluation d’une demande de prêt hypothécaire. Un nouvel emploi peut être un bon choix de carrière, mais si vous prévoyez d’acheter une maison au cours de la nouvelle année, sachez que le fait de chercher un emploi peut être un signal d’alarme pour certains assureurs, surtout si vous changez de secteur d’activité.

Un emploi stable et peu ou pas d’interruptions d’activité au cours des deux dernières années est idéal, car il permet aux prêteurs de prévoir plus facilement vos revenus futurs.

2. Limiter les services d’abonnement mensuel

Les services d’abonnement mensuel sont certes pratiques, mais ils peuvent s’additionner. Même si vous payez votre carte de crédit tous les mois, vous pourriez être condamné à une forte utilisation de votre crédit si votre rapport de solvabilité est tiré en milieu de cycle.

Si vous envisagez d’acheter une maison cette année, pensez à limiter au maximum les services d’abonnement mensuel.

3. Construire un solide historique de crédit

L’une des premières choses qu’un prêteur examinera est votre dossier de crédit. Les prêteurs préfèrent les emprunteurs qui ont l’habitude de rembourser leurs cartes de crédit et autres dettes à temps – car cela indique que vous êtes un emprunteur responsable et que vous courez moins de risques.

4. Vérifiez votre crédit

Votre cote de crédit peut avoir un impact important sur votre capacité à acheter une maison. Une faible cote de crédit peut avoir une incidence négative sur le montant qu’un prêteur est prêt à vous prêter, ainsi que sur votre taux d’intérêt.

Quelques points de pourcentage de différence dans un taux d’intérêt peuvent vous coûter des milliers sur la durée d’un prêt. Surveillez de près votre crédit, en particulier en ce qui concerne les activités frauduleuses, pour éviter toute surprise qui pourrait retarder le processus de demande de prêt.

Si vous n’êtes pas sûr de votre cote de crédit, de nombreux sites web financiers proposent un suivi de la cote de crédit, ou vous pouvez obtenir un rapport de crédit complet une fois par an.

5. Éviter les achats importants

Évitez de vous endetter lourdement – que ce soit pour acheter une voiture ou pour planifier de grandes vacances – avant d’acheter une maison. Cela est conseillé même si vous êtes déjà pré-approuvé.

Votre ratio dette/revenu, ou le montant que vous gagnez par rapport au montant de votre dette, peut avoir une incidence considérable sur le montant qu’un prêteur est prêt à vous donner. Le fait de réduire les dettes au minimum peut contribuer à faciliter le processus d’achat d’une maison.

Tout comme la relecture de votre CV avant de postuler à un emploi, le nettoyage de votre CV financier peut vous aider à améliorer vos chances d’acheter une maison.

Profitez des outils et des ressources en ligne, comme notre calculateur d’accessibilité financière, qui peut vous aider à déterminer le montant de la maison que vous pouvez vous permettre. Notre calculateur de prêt hypothécaire peut également vous fournir des estimations personnalisées de la mise de fonds en fonction du prix de la maison et des taux d’intérêt. Et pendant que vous recherchez votre future maison, consultez nos analyses détaillées des prêteurs et des agents, qui peuvent vous aider à trouver les meilleurs partenaires immobiliers pour vos besoins.